Dans la rue ?

Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture une scène urbaine. On y voit des bâtiments bordant la rue, des piétons marchant et une voiture au centre de la chaussée. Une personne avec un sac à dos est au premier plan à droite, et des pigeons se dispersent au sol. La photo témoigne de la vie quotidienne dans une ville, offrant un aperçu de l’atmosphère urbaine du passé.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture une scène urbaine. On y voit des bâtiments bordant la rue, des piétons marchant et une voiture au centre de la chaussée. Une personne avec un sac à dos est au premier plan à droite, et des pigeons se dispersent au sol. La photo témoigne de la vie quotidienne dans une ville, offrant un aperçu de l’atmosphère urbaine du passé.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, capture un moment urbain en noir et blanc. À droite, un bus portant le numéro “2A” est visible à l’avant et “13” sur le côté. À gauche, des piétons marchent sur le trottoir et traversent la rue. L’architecture suggère un environnement citadin avec des bâtiments dont les devantures sont couvertes d’auvents. Les ombres indiquent qu’il pourrait être midi ou début d’après-midi.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, capture un moment urbain en noir et blanc. À droite, un bus portant le numéro “2A” est visible à l’avant et “13” sur le côté. À gauche, des piétons marchent sur le trottoir et traversent la rue. L’architecture suggère un environnement citadin avec des bâtiments dont les devantures sont couvertes d’auvents. Les ombres indiquent qu’il pourrait être midi ou début d’après-midi.
Cette photographie argentique, probablement prise en novembre 1999, montre une entrée avec des portes doubles sécurisées par un portail en métal. Une rambarde est visible au premier plan, et sur le côté droit du cadre, on peut apercevoir des graffitis sur le mur. Une petite boîte, peut-être un interphone ou une boîte aux lettres, est fixée à côté de la porte. La photo capture une scène urbaine à la fois accueillante grâce au portail ouvert et restrictive avec son design barreaudé. Il n’y a pas de problèmes de mathématiques ou de devoirs présents dans cette image.
Cette photographie argentique, probablement prise en novembre 1999, montre une entrée avec des portes doubles sécurisées par un portail en métal. Une rambarde est visible au premier plan, et sur le côté droit du cadre, on peut apercevoir des graffitis sur le mur. Une petite boîte, peut-être un interphone ou une boîte aux lettres, est fixée à côté de la porte. La photo capture une scène urbaine à la fois accueillante grâce au portail ouvert et restrictive avec son design barreaudé. Il n’y a pas de problèmes de mathématiques ou de devoirs présents dans cette image.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture une scène animée d’une rue urbaine. Des véhicules, dont des voitures, des bus et une camionnette marquée “Police”, circulent. Les bâtiments à l’architecture classique bordent l’arrière-plan. La chaussée semble humide, suggérant une récente pluie. On distingue des feux de circulation et un panneau publicitaire. Les numéros “28A” en bas à gauche et “29” en bas à droite indiquent qu’il s’agit peut-être d’une séquence d’un film argentique.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture une scène animée d’une rue urbaine. Des véhicules, dont des voitures, des bus et une camionnette marquée “Police”, circulent. Les bâtiments à l’architecture classique bordent l’arrière-plan. La chaussée semble humide, suggérant une récente pluie. On distingue des feux de circulation et un panneau publicitaire. Les numéros “28A” en bas à gauche et “29” en bas à droite indiquent qu’il s’agit peut-être d’une séquence d’un film argentique.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture un environnement urbain. Au premier plan, une personne vêtue d’un manteau regarde un chantier de construction. Une autre personne est visible au second plan, debout sur une échelle contre une grande structure temporaire. En arrière-plan, des immeubles résidentiels à plusieurs étages sont visibles. Les chiffres “31A” à gauche et “32” à droite en bas de l’image suggèrent des numéros de cadre d’une pellicule. Une scène de la vie quotidienne et du développement urbain est ainsi immortalisée.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture un environnement urbain. Au premier plan, une personne floue est en mouvement, tandis qu’une autre, portant un casque, se tient immobile à l’arrière-plan. Les bâtiments s’élèvent au loin, créant un contraste entre l’espace ouvert au premier plan et la densité de la construction au-delà. Les numéros “32A” et “33” sont visibles en bas, probablement des numéros de cadre d’une pellicule.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture un environnement urbain. Une personne, portant un casque de chantier, se tient immobile devant une échelle. Les bâtiments s’élèvent au loin, créant un contraste entre l’espace ouvert au premier plan et la densité de la construction au-delà. Les numéros “33A” et “34” sont visibles en bas, probablement des numéros de cadre d’une pellicule.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, montre une vue extérieure d’une entrée de bâtiment. Des escaliers mènent à une porte marquée “D2” sous un balcon orné de jardinières à fleurs. Les rampes des escaliers semblent être en métal, et une ombre à motifs est projetée au sol, probablement par une structure en surplomb. La photo capture l’architecture résidentielle urbaine, probablement du tournant du XXe siècle compte tenu du style et de l’usure.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, montre une vue extérieure d’une entrée de bâtiment. Des escaliers mènent à une porte marquée “D2” sous un balcon orné de jardinières à fleurs. Les rampes des escaliers semblent être en métal, et une ombre à motifs est projetée au sol, probablement par une structure en surplomb. La photo capture l’architecture résidentielle urbaine, probablement du tournant du XXe siècle compte tenu du style et de l’usure.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, présente une scène de rue nocturne. Le point focal est un bâtiment éclairé avec de grands panneaux indiquant “SE DROME”, “SALONS PRIVES”, “PEEP SHOW” et “LIVE SHOW”. Des voitures sont garées devant le bâtiment, et la silhouette d’une personne marchant est visible sur la gauche. L’éclairage et les enseignes suggèrent qu’il s’agit d’un lieu de divertissement pour adultes. La photo capture la vie nocturne urbaine de l’époque, offrant un aperçu du paysage urbain et de l’industrie du divertissement pour adultes de 1999.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, capture une scène urbaine nocturne. Au centre, un bus aux portes ouvertes accueille un passager. La rue est éclairée par des lampadaires, projetant des reflets sur les véhicules et créant des ombres. D’autres voitures sont visibles en arrière-plan, suggérant une circulation. Le lieu pourrait être près d’une gare ou d’un bâtiment public. En bas de la photo, on peut lire “4A”, probablement le type de film ou le numéro de la pellicule. Une tranche de vie quotidienne figée dans le temps.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, est en noir et blanc. Elle représente une scène extérieure avec des bancs et des arbres. L’éclairage provient des lampadaires de rue, créant un contraste entre ombre et lumière. Aucune personne n’est visible, suggérant une atmosphère calme ou déserte. Le cadre semble être un parc urbain ou un espace public similaire.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, présente une rangée d’arbres dénudés le long d’un sentier. Derrière eux se trouve un bâtiment avec plusieurs fenêtres. En premier plan, un plan d’eau reflète les arbres et une partie du bâtiment. L’absence de feuilles sur les arbres suggère la fin de l’automne ou l’hiver. Le cadre indique qu’il s’agit probablement d’une image analogique.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, présente une rangée d’arbres dénudés le long d’un sentier. Derrière eux se trouve un bâtiment avec plusieurs fenêtres. En premier plan, un plan d’eau reflète les arbres et une partie du bâtiment. L’absence de feuilles sur les arbres suggère la fin de l’automne ou l’hiver. Le cadre indique qu’il s’agit probablement d’une image analogique.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, présente une scène extérieure paisible. Au centre, un bâtiment avec des arches se dresse au bout d’une allée bordée d’arbres de chaque côté. La lumière provient de la gauche, projetant des ombres sur le sol. Un grillage traverse l’image en diagonale. Le coin inférieur gauche porte le numéro “7A”.
Cette photographie argentique, prise en novembre 1999, présente une scène extérieure paisible. Au centre, un bâtiment avec des arches se dresse au bout d’une allée bordée d’arbres de chaque côté. La lumière provient de la gauche, projetant des ombres sur le sol. Un grillage traverse l’image en diagonale. Le coin inférieur gauche porte le numéro “7A”.
L’image montre l’intérieur d’une salle de cinéma. L’écran occupe la moitié supérieure du cadre, vide et imposant. Au premier plan, des rangées de sièges s’étendent vers l’écran. Sur le côté droit, un mur présente des cadres avec des images ou des affiches. Le bas de la photo comporte des perforations de pellicule, indiquant qu’il s’agit d’une photo analogique. Les chiffres “6A” et “17” sont visibles, suggérant qu’elle fait partie d’une séquence de pellicule. L’atmosphère nostalgique et monochrome capture un moment de novembre 1999.
L’image montre l’intérieur d’une salle de cinéma. L’écran occupe la moitié supérieure du cadre, vide et imposant. Au premier plan, des rangées de sièges s’étendent vers l’écran. Sur le côté droit, un mur présente des cadres avec des images ou des affiches. Le bas de la photo comporte des perforations de pellicule, indiquant qu’il s’agit d’une photo analogique. Les chiffres “6A” et “17” sont visibles, suggérant qu’elle fait partie d’une séquence de pellicule. L’atmosphère nostalgique et monochrome capture un moment de novembre 1999.
La photographie en noir et blanc montre une scène de salle de bains avec des toilettes à gauche et un sac partiellement visible étiqueté “le Monde” (probablement de la litière pour chat) à droite. Le mur présente des signes d’écaillement de peinture ou de papier peint. Le sol n’est pas clairement visible, suggérant qu’il pourrait être recouvert de litière pour chat. Un tampon de date en bas indique “03 2”, ce qui pourrait signifier que la photo a été prise en mars 2002, contredisant la date de novembre 1999.
La photographie en noir et blanc montre une scène de salle de bains avec des toilettes à gauche et un sac partiellement visible étiqueté “le Monde” (probablement de la litière pour chat) à droite. Le mur présente des signes d’écaillement de peinture ou de papier peint. Le sol n’est pas clairement visible, suggérant qu’il pourrait être recouvert de litière pour chat. Un tampon de date en bas indique “03 2”, ce qui pourrait signifier que la photo a été prise en mars 2002, contredisant la date de novembre 1999.
Cette photo argentique en noir et blanc, probablement issue d’une pellicule, présente un motif abstrait de taches sombres sur un fond plus clair. Le contraste entre les zones sombres et le fond crée une texture intéressante. Aucun objet, personne ou texte n’est clairement identifiable pour fournir un contexte spécifique. Il n’y a pas non plus de problèmes mathématiques ou de devoirs visibles.
Cette photographie argentique en noir et blanc, prise en novembre 1999, met en scène une personne tenant un appareil photo Pentax, prête à capturer un instant. Le focus est sur l’appareil, le visage de la personne étant partiellement caché derrière. Les chiffres “30” apparaissent dans les coins inférieurs, probablement le numéro de la pellicule. L’image capture l’essence de la photographie analogique, soulignant l’interaction intime entre le photographe et son instrument.

Visage, métro.

17 décembre 2018

Visage, métro.

16 novembre 2018

Being a ghost • 6 • Cri

12 juin 2020

Visage, Métro.

29 mai 2019

CV

Compétences

  • Réalisation / Réalisation en direct
  • Tournage fiction, documentaire, interview, institutionnel
  • Écriture documentaire et institutionnel
  • Montage – DaVinci Resolve, Premiere Pro, FCPX
  • Motion Design / Habillage graphique – After Effect
  • Direction de post-production
  • Gestion de projet audiovisuel
  • Formation audiovisuelle
  • Intervention en milieu scolaire

Parcours professionnel

  • 2015-2024 : Réalisateur, monteur, motion design en indépendant et dans le milieu associatif
  • 2009-2015 : Réalisateur et responsable multimédia au sein de la société LTVI
  • 2003-2009 : Réalisateur et responsable vidéo au sein de la société Union Galactique

Formation

  • 1999-2002 : EICAR – Diplôme de Réalisation et montage vidéo en 3 ans à l’EICAR, Paris.
  • 1998-99 : Apprentissage des techniques photos à l’EFET, Paris.
  • 1997-98 : Deug de MIASS : Maths et informatique appliqués aux Sciences Sociales, Paris V
Lire la vidéo

Immersion au cœur des centres Paris Anim’ - Mois Parisien du Handicap

Écriture, production, image, montage et étalonnage

Reportage sur les ateliers mixtes proposés dans les centres Paris Anim’ pour l’association CASDAL 14 diffusé en public lors du Mois Parisien du Handicap.

Lire la vidéo

Toujours en colère !

Co-réalisation, image, montage, motion design

Documentaires de 88mn et de 30mn pour Coalition PLUS, produit par DokoMundi avec le soutien de l’AFD. Tourné au Mali, Burundi, Maurice et Maroc.

Lire la vidéo

Centre des monuments nationaux : Faites le plein d'émotions !

Écriture, Réalisation

Film promotionnel pour le Centre des Monuments nationaux, produit par la société ViewOn

Les Petits citoyens sauvent la planète !

Écriture, production, image, montage, étalonnage et graphisme

Atelier vidéo avec les enfants de l’école Faubourg-Saint-Denis sur l’écologie. Produit en partenariat avec la mairie du 10e arrdt de Paris et la maison des associations du 10e. Non disponible en ligne, consultation sur demande.

Lire la vidéo

Rélovution, la révolution de la prévention !

Co-réalisation, montage, motion design

4 films d’animation de sensibilisation au dépistage pour l’association AIDES, produit par l’association DokoMundi.
Lire la vidéo

Surdoses, pénuries, inaction politique : le scandale de la naloxone

Écriture, réalisation, image, montage, étalonnage et graphisme

Reportage pour l’association AIDES diffusé à l’occasion de la journée internationale de prévention des surdoses.

Lire la vidéo

GIZ and the PUE : A new challenge

Motion design, montage.

Film d’animation institutionnel pour la société GIZ, à diffusion interne, consultation sur demande.

Lire la vidéo

Réduction des risques à l'usage de drogues : le chemsex

Co-écriture, co-réalisation, image, montage, étalonnage.

2 films de prévention pour l’association AIDES décrivant les bonnes pratiques de réduction des risques à l’usage de drogues lors de soirées chemsex.

Lire la vidéo

Hépatite C : un virus ne nous arrêtera pas !

Co-écriture, production, montage, étalonnage et graphisme

Reportage pour l’association Coalition PLUS sur le travail communautaire associatif dans le monde contre l’Hépatite C en temps de pandémie du Covid-19.

Lire la vidéo

Bienvenue chez Voltaire !

Écriture, réalisation et motion design

Film d’animation promotionnel pour le Centre des Monuments nationaux, produit par la société ViewOn
Lire la vidéo

Vih/Sida : 4 méthodes de dépistage

Écriture, Réalisation

5 Spots de sensibilisation aux méthodes de dépistage pour le CRIPS Ile-de-France, diffusés régulièrement dans le réseau TER Ile-de-France.
Lire la vidéo

Abécédaire de la démocratie sanitaire

Motion design

Un film militant et un outil de formation pour l’association Collectif Inter-associatif sur la Santé (le CISS) autour des questions de la démocratie sanitaire, produit par l’association DokoMundi.

Mon parcours

Mon parcours professionnel va de la production de vidéos promotionnelles à la réalisation de films documentaires engagés sur des enjeux de santé publique et de droits humains.

Je m’investis également dans le domaine du motion design institutionnel, pédagogique ou artistique, ainsi qu’à la formation et aux interventions en milieu scolaire.

Les thèmes sur lesquels j’ai travaillé sont variés :

L’inclusion des personnes en situation de handicap

> Immersion au coeur des centres Paris Anim’ 

La valorisation du travail des acteurs de terrain associatifs
> Toujours en colère !

> Hépatite C : un virus ne nous arrêtera pas ! 

La mise en valeur du patrimoine parisien

> Faites le plein d’émotion ! pour le Centre des monuments nationaux

Sensibilisation à l’écologie en milieu scolaire

> Les Petits citoyens sauvent la planète !

En motion design :

Réouverture de la maison de Voltaire :
> Bienvenue chez Voltaire !

Les problématiques d’énergies propres en Afrique de l’Ouest
> GIZ and the PUE : A new challenge

Animation pédagogique sur l’histoire de la démocratie sanitaire

> Abécédaire de la démocratie sanitaire